Autopsie d'un vélo couché

Les vélos se ressemblent tous mais sont différents.....En vélo couché c'est pareil

Après avoir utilisé un OPTIMA Orca pendant plusieurs mois, j'ai reçu mon OPTIMA Cougar 2009.....Quoi de 9....Euh! de neuf vous me direz ?

Alors voici un petit tour de la machine pour les curieux

Pour la St Valentin, mon épouse m'accompagne au nouveau magasin SUPERCYCLES de AIRODIN Sports à ANDERNOS.... Le maître des lieux nous accueille, avec un grand sourire: "ça y est, le Cougar est prêt...quelques réglages à effectuer et le vélo est à vous" Après une petite promenade sur le front de mer, nous revenons voir l'avancée des "travaux": nous discutons un peu sur les améliorations possibles, prenons quelques accessoires. J'apprécie particulièrement la disponibilité et le professionnalisme de Vincent, le technicien qui monte les machines chez Mark. Je ne regrette absolument pas d'avoir opté pour la proximité plutôt qu'un achat sur internet, par exemple. Certes l'attente fut longue, mais le jeu en valait la chandelle; et puis Mark m'avait gentiment prêté un vélo Orca neuf pour me faire la main et les cuisses!

Vu de côté, on devine un dérailleur arrière à chape longue (car j'utilise une cassette 11/32, 52/34 pour les plateaux), une suspension à air Canekreek, une roulette TeraCycle titane, un pédalier carbone Strongliht etc...
Ce qu'on ne voit pas c'est que le cadre est environ 8 cm plus bas que l'Optima ORCA (vélo sur lequel, j'ai fait mes premiers tours de roues en Vélo Couché). J'aurais donc une position très aérodynamique car la hauteur du pédalier est identique: plus allongé, le siège en carbone jouera son rôle de parfait maintien bien qu'il soit typé sport (plus étroit, plus haut, plus "baquet" que celui de l'ORCA). La potence est plus inclinée, réglable en longueur pour un meilleur confort, mais non relevable. Les manettes et les freins sont à portée immédiate des mains. La couleur blanc nacrée passe partout et s'harmonise bien avec les Ksyrium Elite 2009, nouvelle mouture. Des pneus SCHWABLE Stelvio, pour l'accroche en section 650Cx23, viennent compléter la description. Ce qui surprend le plus, c'est le poids de l'ensemble très proche d'un vélo de route.
La fourche arrière est montée sur rotule. La roulette en titane intègre un pignon sur roulement pour un meilleur rendement. Le siège en carbone, étroit est inclinable pour adapter sa position. Les différents câbles freins et dérailleurs sont fixés proprement (le soucis du détail et de la finition).

L'avant laisse apparaitre une fourche carbone et des renforts pour augmenter la rigidité du cadre. Le pédalier, haut perché, dégage la roue avant pour une plus une grande maniabilité. Le freinage, est ici, assuré par des étriers Shimano 105 à chapes longues. Les tubes de chaines sont fixés par des colliers "rilsans" sur une patte, pour ne pas abîmer le cadre en frottant dessus.

J'ai choisi, sur les conseils de Mark, un pédalier compact carbone Stronglight Vulcan. Les plateaux 50/34 devrait me permettre, couplés à la cassette 11/32, de passer à peu près partout, en sachant que je ne suis pas un compétiteur super entraîné.!!!
La baume est également en carbone mais la boîte de pédalier est en alu. Les pédales automatiques conviennet parfaitement à ma pratique: LOOK Kéo. L'assise basse me permet de poser le pied sans craindre de glisser.

De face le siège paraît très étroit. Son aspect sportif peu rebuter par rapport à un siège classique. Pourtant, plus près du corps, il comprime moins le dos dans sa largeur. Il remonte assez loin à la base du cou et son assise est plus creusée, pour être bien calé. Seul le cintre est à raccourcir, à mon goût: 1 bon cm de moins de chaque côté permettront de rapprocher vers le centre, les poignées, c'est une question de goût. Ainsi la direction sera un peu moins sensible au "guidonnage", occasionné par son pilote à faible vitesse. Plus court, le cintre autorise un meilleur rayon de braquage.
Les roues sont des Mavic Ksyrium Elite 2009. Mavic les a considérablement améliorées: plus légères, elle adoptent l'usinage des modèles Ksyrium SSC SL et des blocages rapides en titane. Les moyeux ont été redessinés, ce sont de très belles roues, à mon goût et qui existent également en couleur argent. Le diamètre est du 650 C. Les pneus sont en section 23. Gonflés à 8 bar, la rigidité permettra un rendement meilleur au pédalage. Les Mavic sont des jantes très robustes, bien finies légères et très polyvalentes, elles me paraissent être le meilleur rapport qualité prix sur le marché actuellement.
Voilà, j'espère vous avoir décrit mon vélo le plus fidèlement possible pour vous donner envie d'essayer ce type de machine.
Bientôt, je ferai mes premiers tours de roues et je vous raconterai mes essais. En attendant, j'ai déjà fait le tour du quartier, histoire de voir quelles sont les différences de pilotage pour ne pas être surpris sur la route!!

Commentaires (3)

1. VICENTE 14/10/2013

Bonsoir GUY!
Enfin j'ai pu voir, en détail, les photos de l'optima COUGAR que vous avez mise en vente.
Maintenant, il me manque savoir, si cette machine sportive est pour ma taille, de 1,70m et mon X-seam de 100cm.
Merci d'avance.
Sportivement, Vincent.

2. ZIEGLER Hervé 04/05/2013

Bonjour ,je roule sur un Baron X-Low ,27 de moyenne les bons jours ,pas spécialement léger mais très fiable , monté intégralement par mes soins y compris les roues et je m'interrogeais sur l'importance des roues sur le rendement .Photos sur demande .Cordialement .

3. Michel Desforges 13/12/2009

Bonjour,
Très beau vélo mon Guy. Tu es chanceux de t'évader avec un tel engin.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

L'espace dédié au cyclisme