Tour de l'Avenir et CHAMPION DU MONDE.....ENOOOORRRME...

Vous ne le connaissiez pas.....Maintenant, vous l'avez vu....La classe, l'intelligence, le fairplay à la sauce basquaise

Romain SICARD, vainqueur au panache dans le Tour de l'Avenir....Maintenant c'est un "grand" parmis les "grands"....

Suite au prochain épisode....Visitez le site officiel de son Fan Club, cliquez ICI

Le prochain épisode est déjà fini....cette fois-ci, c'est énorme...CHAMPION DU MONDE

Bravo à lui, à ses coéquipiers (eux aussi très forts), son ancien entraîneur Serge GUERRERO et à ses parents....Champagne et petits fours

Romain Sicard est devenu, ce samedi, à Mendrisio, le premier Français champion du monde espoirs de cyclisme sur route.

Le coureur basque de 21 ans, s’est imposé en solitaire, sur le difficile circuit suisse, en conclusion d’une course maîtrisée par l’équipe de France. Aucun Français n’avait gagné le titre mondial dans cette catégorie d’âge depuis l’inscription au programme des Mondiaux en 1996. La médaille d’argent est revenue au Colombien Carlos Alberto Betancur, le bronze au Russe Egor Silin.

Sicard s’est dégagé dans l’avant-dernier des 13 tours de circuit, à une trentaine de kilomètres de l’arrivée, en compagnie du Néerlandais Michel Kreder. Le duo s’est assuré une trentaine de secondes d’avance avant que le Français distance son compagnon dans la partie la plus pentue, à 10 kilomètres de la ligne. Au terme des 179,4 kilomètres parcourus sous un ciel seulement nuageux après les pluies du matin, Sicard a précédé d’une trentaine de secondes ses deux premiers poursuivants partis en chasse dans la dernière ascension. L’an prochain, le natif de Bayonne doit rejoindre la formation basque espagnole d’Euskaltel. Cette saison, le coureur d’Hasparren, la localité des Pyrénées-Atlantiques où il réside, a couru en tant que professionnel pour la formation Orbea, l’antichambre d’Euskaltel. L’espoir français a gagné au printemps la Subida Naranco, une épreuve pour grimpeurs réputée en Espagne, et surtout en septembre le Tour de l’Avenir, l’épreuve de référence de sa catégorie d’âge. Pour l’anecdote, il s’est imposé à Mendrisio 38 ans après Régis Ovion, l’une des vedettes du peloton de l’époque qui avait conquis le titre mondial amateurs lors de la précédente tenue des Mondiaux dans la petite ville suisse. Ovion avait lui aussi gagné cette année-là le Tour de l’Avenir. (ci dessous les photos du Tour de l'Avenir)

L'espace dédié au cyclisme