Les Landes d'Isturitz_190415

Les "Landes d'Isturitz"

Les landes d'Isturitz

C'est une journée exceptionnelle que nous vous suggérons de passer ce Dimanche 19 Avril 2015! Le parcours tracé par Dédé, nous permettra de sillonner le Pays Basque de long en large...110 km environ seront effectués depuis St Martin de Seignanx jusqu'à Jaxu, notre point d'arrivée. Pour organiser au mieux cette sortie, nous vous demandons, comme d'habitude de vous inscrire avant le 17 Avril. Un co-voiturage sera prévu pour ceux qui n'ont pas de moyen de locomotion. 

Nous vous donnons rendez-vous à 8H00, devant l'Espace Gaston Larrieu pour un départ groupé, en vélo. Nos épouses, pourrons partir à leur convenance. Celles qui veulent se balader sur St Jean Pied de Port, devront être à Jaxu vers 10H00 (prévoir une heure de route environ). Yvette les accueillera comme à l'accoutumée, royalement!

Le parcours proposé nous mènera sur des routes buccoliques à souhait, mais vallonnées à gogo! Rien ne servira donc de s'exciter dès le départ, car l'arrivée sera encore loin....Nous cheminerons, donc, tranquillement vers Bardos puis Bidache. Nous traverserons le Bois de Mixe avant de passer Orègue. Les bosses avalées ne seront qu'un échauffement pour nous autoriser quelques attaques, dans les "Landes d'Isturitz". Ceux, moins gourmands, n'auront de cesse d'admirer la verdure et les collines avoisinantes parsemées de quelques troupeaux. Nous serons bientôt à Jaxu, pour nous repaître à notre tour! Nous y serons aux alentours de 12H30. Après s'être changés, nous pourrons pique-niquer avec le groupe d'accompagnants, dans l'ambiance festive et conviviale que vous connaissez. Tout le monde peut venir: il suffit d'avoir effectué quelques sorties d'entraînement régulièrement en ce début de saison.

Pour cette sortie, vous avez besoin:

  • vous inscrire avant le 17 Avril, ou avant si vous pouvez!
  • un vélo avec vous dessus
  • des affaires de rechange à l'arrivée
  • un pique-nique
  • un co-voiturage ou une voiture pour le retour à St Martin

Le parcours vélo

Le "racontons" en images

Après des hésitations légitimées par les caprices météorologiques, nous décidons de nous tenir à nos intuitions pour le départ du Dimanche matin. La nuit sera longue pour celui qui tend l'oreille, pour entendre ce qui ne viendra jamais, la pluie contre son volet. C'est donc "au sec" que nous nous regroupons devant l'Espace Gaston Larrieu: 6 gaillards donnent de la voix avant de s'élancer sous les nuages menaçants. Il en faut un peu plus pour ceux-là...Les autres, plus frileux seront restés au chaud sous la couette...ils ont eu tord, tant le parcours dessiné par notre Dédé international, était magnifique!

Nous attaquons après les quelques kilomètres d'échauffement le long de l'Adour les premières "bugnes", à l'aproche de Bidache puis du bois de Mixe. Heureusement, les routes tranquilles à souhait nous permettent à chacun de prendre la mesure des difficultés...à son rythme!. Les Landes d'Isturitz auront quelque peu, étirées notre petit groupe mais chacun respecte l'autre au sommet, de ses efforts! De l'autre côté, le petit groupe de nos amis Biaudossais s'est laissé rincer par quelques orages que nous n'aurons pas vus! A chacun sa miséricorde...Nous essayons bien de les sensibiliser à notre chance du moment à St Esteben, mais ils préfèrent ne pas attendre que la pluie tombante ne continue les infiltrations assassines dans leur cuissard! Qu'à celà ne tienne, nous nous retrouverons bien un jour...chez Yvette!

Image 3

Traverser Irrissary puis Ossès n'est pas toujours simple par temps de trail mais il en faut un peu plus pour nous décourager. La grande route menant à St

 

Jean Pied de Port s'avale sans peine, car avec les 100 bornes dans les pattes il y a longtemps que nous sommes chauds...bouillants! Bustince ne nous résiste pas plus car cette fois, c'est sûr, nous tenons le bon bout. A l'arrivée, nous serons applaudis chaleureusement par nos amis dèjà douchés, cette fois à l'eau chaude. Après les retrouvailles, nous pouImage 1vons nous laisser aller à quelques grivoiseries amicales. La table est bien remplie, car Dédé s'est une fois de plus lâché: l'apéro servit par Yvette n'est que le préambule du service cinq étoiles de notre repas garguantuesque. Les plats s'enchaînent, Image 4chacun y allant de sa spécialité. Il faudra en garder pour les gâteaux, tous faits maison, à l'heure du made in France! Les appètits ouverts ne seront rassasiés qu'à la dernière bouchée de ses gourmandises rivalisants des savoir-faire de nos épouses! Après le café...il est dèjà presque l'heure de regarder le rugby! Si ça c'est pas du Timing, je ne m'appelle plus "guyetsamachine"...

Nous finirons après le match par rentrer au bercail...fatigués et repus, dans tous les sens du terme par tant d'abondance. Merci à tous pour votre enthousiasme avec mention spéciale à Yvette et Dédé pour leur accueil toujours autant chaleureux

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

L'espace dédié au cyclisme