La Osquich Lohitzun_060414

Préparation au voyage en Corse

Bientôt, vous le savez, nous partirons pour le voyage annuel en Corse. Pour bien se préparer, nous vous proposons des sorties variées qui doivent vous permettre de progresser lentement en montagne. L'objectif est de franchir plusieurs cols sans trop se fatiguer.

Le programme de la journée

st antoine OsquichPour cette sortie, Dédé vous propose de gravir le Col d'Osquich par St Just Ibarre puis le Col de Lohitzun après avoir traversé Mauléon. Au retour, vous aurez parcouru 85 km sur des routes tranquilles. Les paysages sont magnifiques et le Pays Basque sauvage vous raviera en ce printemps.

Les accompagnateurs ne seront pas oubliés. Accueillis par Yvette, à leur arrivée à St Jean Pied de Port, elle vous propose une petite marche facile pour se dégourdir les jambes, en attendant les cyclos. Prévoir une paire de chaussure de marche pour cette petite excursion. De magnifiques paysages, dans le calme de la montagne basque, vous feront oublier vos petites douleurs...

Le départ est fixé à 7H30 depuis l'Espace Gaston Larrieu. Nous serons sur place pour 8H45 au Raïl Alaï de St Jean Pied de Port. Après les préparatifs d'usage, nous entammerons tranquillement notre sortie. Chacun adoptera son rythme pour effectuer avec du plaisir les ascensions des deux cols proposés. A la descente du premier col, vous sera offert par le Club, le café du matin.

Après cette randonnée, nous nous retrouverons autour d'une bonne table, pour assouvir nos appétits, au restaurant "Le Trinquet".

Au menu, pour 15 €/personne, sangria, assiette de charcuterie, axoa et gratin dauphinois, gâteau basque, café et vins compris. 

Le parcours en vélo

Le diaporama et le "racontons"

Le racontons

Dédé nous attendait à St Jean Pied de port à 8H45 pour un départ vers 9H00. Nous nous présenterons, à l'heure, car nous ne mettons pas en doute la ponctualité de notre section, surtout quand le programme est si intense. Après les retrouvailles de bon ton, c'est la photo de groupe avant le départ. 20 cyclos dans le cadre, c'est pas tous les jours! Les épouses seront également bien encadrées par Yvette, pour une très belle randonnée pédestre autour de Jaxu.

La fraîcheur du matin, malgré le soleil, fait friser les poils de certains mais il en faut un peu plus, pour refroidir notre enthousiasme. Dédé nous guide sur des petites routes jusqu'au "pied" de St Jean..le vieux. Bientôt nous regagnons la "grande route" qui nous mènera jusqu'à Larcevaux. Là nous nous regrouperons autour du café. Avalé, dare-dare, il annonce déjà le pied du Col d'Osquich. Une dernière prière pour St Just Ibarre et se sont les craquements répétés des dérailleurs qui "s'en chaîne" à peine estompés par les souffles courts de nos organismes. Eh oui, ça monte déjà!! Rien de bien méchant quant la pédale de droite veut rattraper celle de gauche. A peine plus de 5 km plus loin, nous n'y penserons plus car la descente vers Mauléon-Licharre défroissera nos ailes jusqu'alors repliées. En bas, nous nous inquiétons de la "logistique" restée à l'arrière pour ramasser les miettes. Mais il n'y en eut pas et sans pitié nous enquillons le petit Col de Lohitzun. Une magnifique intention de Dédé, pour nous ravir encore plus, sur ce circuit au combien magnifique. Les lacets s'enchainent comme les perles sur un fil. La route est excellente et il faudra se méfier à la descente, car le "Maître" nous l'a annoncé: "surtout ne pas aller tout droit"...à un certain endroit! Nous voilà tant prévenu que déjà nous attendons au sommet avant la bascule, le reste du peloton. Après cela, nous entamons, plein pot, la descente jusqu'à l'endroit...celui de la ligne précédente! Nous y croisons une auto dont la conductrice "expérimentée" est quelque peu désorientée par autant de "beaux cuissots". Notre discussion sera brève car nous repartirons bien vite, car l'heure tourne et il "fait faim!".

Sur la grande route du retour, le groupe s'étire puis s'étiole! l'élastique pète, bref y en a partout! Dédé remet de l'ordre, car il faut rentrer grouper. Nous y arriverons à St Jean le Vieux pour rejoindre St Jean Pied de Port, les anciens en première ligne. Il faut bien le reconnaître René et Jean-Marcel ont plus de bouteille que la plupart d'entre nous!. A l'arrivée, les applaudissements de la foule dont nos épouses sont la matière, crépitent. Nous y sommes, sous le cagnard de ce mois printannier. Maintenant, c'est sûr nous allons pouvoir penser à la pitance....Au restaurant "le Trinquet", c'est une sacré partie qui nous attend. Biensûr, nous trinquerons, quoi de plus normal quand on connait le nom de l'endroit, avant de passer à table. Le repas sera des plus "bruyants" mais aussi des plus copieux avant d'arriver au point culminant: le dessert! Le gâteau basque à fuit, pour laisser sa place au nougat glacé, n'y voyez aucune allusion mal placée, en l'honneur du Président et de ses 72 printemps. Nous pousserons la chansonnette et tout surpris d'autant de tonus, Jean, pas ingrat, nous rafraîchira le gosier avec Mr Mumm...La journée s'achèvera ainsi, au son des bouchons qui sautent ! Je vous l'ai dit: "ça sent la Corse"

Nous remercierons celles qui nous ont aidé: Yvette, pour la randonnée pédestre, Loulou et Jacqueline pour la voiture suiveuse et Dédé pour son sens de l'organisation...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

L'espace dédié au cyclisme