Ouverture saison 201212

La saison 2012 à débutée au premier Janvier, mais les cyclos ne se sont pas encore donné de rendez-vous officiel!!


Nous vous convions donc à participer à notre repas d'ouverture, le 25 Février dernier, au restaurant "Le fil des Saisons"...ça ne s'invente pas, à St Martin de Seignanx. 50 personnes pour ce bon moment mais avant tout, 26 sur le vélo pour se tester à l'orée de cette nouvelle grande saison et des jeux olympiques à Londres...(rien à voir, mais on peut y croire!)

La soirée fut festive comme à chaque fois...l'accueil et le repas excellents.

Itinéraire de la sortie

Pour se mettre en jambe, nous vous invitions à une petite sortie vélo dont l'objectif était de se rassembler, jeunes et moins jeunes, en tenue du Club comme au bon vieux temps. Le parcours était facile et accessible à tous: entraînés ou pas...pas d'excuse pour les absents!!

Diaporama et "racontons"

Un club ne vit que par la participation de ses propres membres. Cette journée fut marquée par l'enthousiasme de chacun à se retrouver pour une sortie vélo, en toute convivialité, sans esprit d'offensive...Nous nous élançons donc à 14H00 après la photo souvenir qui marquera le départ de notre nouvelle saison: c'est sûr, 2012 va être grandiose!! 

Les anciens ont tenu à marquer leur territoire...les plus jeunes n'ont qu'à bien se tenir! Et quand je parle d'anciens, je sais ce que je dis: Henri (le retour) casqué et chaudement vêtu, montrent ses genoux, refaits à neuf à notre Raymond nationnal qui "couine" sans rompre. Qu'on se le dise, ceux-là sont trop costauds, demandez à leurs pédales. L'oeil, expert "des rouages", de notre Président, affûté comme un couteau suisse, sait de quoi il en retourne. Nous sommes prêts, une fois que le grand qui vocifère les dernières consignes se recouche sur sa machine, pour partir vers les berges de l'Adour qui plus que jamais nous " à Guiche"....Certains sont restés au port pendant que d'autres montent au bourg, comprendra qui sait car si vous n'étiez pas là, vous ne saurez jamais. Des hallucinations, j'en ai eu tout le temps! Le trop plein d'eau à proximité, me suis-je dit. D'abord, quand la file indienne, plus épaisse que d'habitude, s'est mûe sur le bitume, j'ai vu les attaques que jadis je subissais, se reproduirent. Nono en tête, Henri et ses rotules rutilantes, Alain et son énorme puissance (kavendish peut faire le malin, ça risque de pas durer!) et aspiré notre fringant président revigoré par ses 69 printemps (aucun mérite, car son année est érotique!). Tout ce joli monde, gentiment à bloc, se régale en pensant déjà au retour, vent dans le c.., du moins ils l'espèrent. Le peloton se délecte de tant de hardiesse et se dit que bientôt à chacun suffira sa peine...Nous sommes heureux, comme quoi cette notion, est tout à fait suggestive, alors que d'autres rongent leurs freins en se disant: "il pleut pas, j'aurai dû y aller!!. Eh oui, la hardiesse paye toujours (Pardiès le savait!). Des hallucinations, vous disais-je, j'en ai eu d'autres quand j'ai senti le souffle des réacteurs dans la côte de Guiche. Non, non, pas ceux qui sont sensés m'aider dans les ascensions, mais plutôt ceux dont les cuisses ne sont que des leures (c'est la mode en ces périodes d'élections): des fusées "stratosféériques" Michel, Régis, Dédé, Nono et bien d'autres....je ne me dis pas que ça sent le roussi pour moi, car il faut pas exagérer non plus, je suis pas au fond du trou pour autant. J'ai décidé de préserver ma belle mécanique car tout bon cyclo sait qu'après la montée vient la descente. Et là, j'excelle et n'en déplaise à Nono, le vélo ne fait pas tout...Clin d'œil

Nous voilà déjà sur le retour, les grues cendrées nous saluent et sentent que "la bise" n'est pas loin. Non pas celle qui frise leur plumes mais plutôt celles, de Marie-Claire, car Michel n'a que faire de tes tours de pédales et te laisse à la merci des vieux brisquards que nous sommes. Chacun y va de son conseil "à visée" (non, y a pas de faute) pour t'aider à moins souffrir: "ferme ta veste, tu vas attraper mal". Mais ceux-là ne savent pas que les kilomètres, tu les enquilles comme des perles sur un collier. Personne n'aura le loisir de te pousser, ce qui me fait dire qu'on pourrait faire une section mixte!!! Déjà la nuit approche. C'est à St Barthélémy que le sang va tournoyer dans les artères encombrées, de je ne sais quelles substances inavouables. Je suis encore à jeun, quoique vous pensez, et le sucre me manque. La pâte de fruit avalée fera son effet trop tard, car nous sommes déjà rassemblés autour du Coca en train de nous remémorer ces instants passés ensemble. Ensuite, c'est le Khir, "au fil des saison" qui va tous nous ennivrer, mais là c'est une autre partie qui s'annonce....

Un repas dans une salle réservée à notre attention, où certaines s'affairent pour notre confort, souriantes et attentionnées. Nous avons été royalement accueilli, dans ce restaurant St Martinois, pour notre plus grans plaisir. Tout au long de la soirée nous avons pu échanger à bâton rompu tournant la tête à droite, à gauche pour ne rien voir de se qui se passait en face!!! Car soudain, la lumière s'éteint, puis les étincelles jaillissent sur le gateau au chocolat pour fêter les .. ans d'Yvette!!! La jeune fille, fraîchement mariée, montre à l'assemblée chantante, qu'elle a aussi du souffle. Un "Happy birthday, Yvette" vient clôturer cette journée déjà achevée....mais rendez-vous est pris pour la prochaine (cliquez ICI)

Nous remercions l'ensemble des participants à la sortie vélo, avec une mention spéciale à ceux que la sortie du dimanche rebute. Nous pensons également aux biaudossais dont la présence est toujours autant réconfortante. Egalement le restaurant qui nous a accueilli avec tant d'attention....bref, notre soirée des Oscars à nous, valait bien plus que celle plus coincée d'outre-atlantique!!

Adishatz...sur ou à côté du vélo

 

Commentaires (1)

1. conrad 27/02/2012

guytou tu as loupé ta vocation je t'aurais bien vu chroniqueur à sud ouest....! bravo pour ce petit clin d'oeil à cette super journée aussi bien sur le velo(34 kms) que à table....(1.86 de glicemie) t'inquiete pas je gère......encore merçi n'oublies pas de me contacter pour ta galerie (de voiture pas de peinture)alain

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

L'espace dédié au cyclisme