Notre-Dame des Cyclistes

De Sordes l'Abbaye à Notre-Dame des Cyclistes

Notre dame des Cyclistes

Le programme de la journée

Nous vous proposons une sortie exceptionnelle, où les surprises seront nombreuses, de Sordes l'Abbaye à Labastide d'Armagnac.

Nous partirons en voiture, de l'Espace Gaston Larrieu à 7H15 pour être prêts au départ des cyclos à Sordes l'Abbaye, à 8H00 précises. Les accompagnateurs désireux de faire la visite de l'Abbaye pourront le faire en gestion libre.

Le point de pique-nique est à Labastide d'Armagnac, au site de Notre-Dame des Cyclistes pour 12H15. Le parcours en voiture vous prendra 1H50 environ, 110 km voir itinéraire ci-dessous (cliquez ICI).

Nous arriverons à Labastide d'Armagnac, où nous visiterons Notre-dame des Cyclistes. Nous remettrons un maillot du Club, à cette occasion. Un pique-nique exceptionnel sera offert par le Club. Les "patissières du Club" qui ont fait leur preuve depuis plusieurs années, pourront nous concocter leur desserts favoris. Ils seront déguster par un jury, toujours partisan (car constitué de vos maris cyclistes!!).

Après ces agapes coupables, nous serons accompagnés pour la visite du site de "Notre-Dame des Cyclistes" (1,5€/personne) à 14H30. Il vous sera remis un livret souvenir de votre passage. Pour cette occasion, le maillot du Club sera suspendu aux côtés d'illustres noms. Ainsi, quand la pente sera rude, nous pourrons nous sentir soutenus par "Notre-Dame des Cyclistes"

Le retour vers St Martin de Seignanx se fera à votre convenance et suivant les disponibilités de chacun.

Vous l'avez compris, l'ambiance sera conviviale. Pour nous permettree de passer une journée avec la meilleure organisation possible, notamment pour le pique-nique offert, nous vous demandons de nous retourner au plus tard le 10 septembre, le bulletin d'inscription.

Les parcours

en voiture, nous vous conseillons les routes pittoresques de la Chalosse. Vous pouvez également prendre la direction de Dax puis Mont de Marsan. Le temps est équivalent pour les deux itinéraires


Agrandir le plan

Le parcours en vélo, nous mènera jusqu'à Labastide d'Armagnac à un rythme cyclo. Il n'y a pas de difficulté, si ce n'est la distance à effectuer.

Le diaporama et le racontons

Il y a des sorties qui marquent la vie d'un Club comme le notre. La randonnée vers Labastide d'Armagnac, fera partie de la mémoire collective, car la journée passée ensemble, fut en tout point réussi. Et pourtant, il y eut quelques aléas...

C'est à 7H10, avant que le soleil ne se lève, que se retrouvent les cyclos et les épouses vaillantes de ceux-ci, pour un départ vers Sordes l'Abbaye...Du moins c'est ce que j'ai cru, jusqu'à l'appel! Trop beau, il en manquait un! Je téléphone à la "voix manquante" qui me répond gentiment de laisser un message. Est-il levé ou pas encore couché de la veille? Rien de tout ça, il est à la bourre. C'est vers les 7H45, que nous décollerons, au lieu des 7H15 prévus. Il m'en faut plus, pour me déstabiliser et après quelques coups de fils supplémentaires, je modifie le point de départ. Tant pis, se sera Habas plutôt que Sordes, une sorte de "chauve qui peut" pour contenter tout le monde.

Après ceci, vint cela...enfourchant nos bicyclettes encore propres, nous nous élançons enfin groupés, rejoints par les "deux mimeurs de fond", enguirlandés de leur lampe frontale, Serge et Daniel, partis depuis St Martin de Seignanx ! Nous serons vite mis, à notre tour, dans le bain, dès la première "côtelette" car nous sommes déjà en Chalosse. Les dérailleurs craquent, moins que certains genoux et les humeurs changent. Je pousse en effet, un "on est pas bien là ?" pour vérifier les "états d'âme".

Les paysages, magnifiques, sont traversés par des petites routes qu'il faut parfois chercher, mais au final, quel plaisir de rouler sur du bitume tellement récent que même ERDF et GDF SUEZ n'ont eu le loisir de s'entraîner à faire "leurs trous". Nous en profiterons d'autant mieux que le soleil bientôt automnal en cette saison, nous enveloppera de quelques rayons. Après quelques haltes pour des envies pressantes, nous ne tarderons pas à partir à l'assaut du "poullailler géant", vous aurez reconnu, St Sever! Des poules, il y en avait, car l'été n'est pas encore fini et quelques "belles" mataient nos "magrets" (on peut toujours y croire). Après plusieurs tours de la sité pour trouver la sortie, nous partons sûrs de nous, sur la 4 voies...qui nous mènera sur la D352, tant recherchée! Ce fut là, le seul "canard", gras de surcroît, de ce parcours tarabicoté. 

Enfin, sur la route, nous nous inquiétons quand même, de ne pas voir nos épouses sur le côté de quelques beaux villages traversés. Elles aussi, sont allées se perdre sur ce "terrain miné" qu'est le "Pays Grenadois". L'Adour traversée, elle n'auront pas le loisir de circuler sur le chemin de halage emprunté par leurs chers sportifs de maris. Eux, se régaleront encore, jusqu'à Montégut, d'où les clameurs grondent. Ne nous emballons pas quand même, quelques bravos et encouragements bien appuyés suffiront à notre peine car ils viennent de nos chères moitiés. Mais toutes ne sont pas là, car le tourisme ayant du bon, un petit détour par Laboueyre n'inquiète pas certaines. Ce satané GPS ne connait donc pas les petites routes...dommages! Il suffira pour les aventurières de ne pas être en retard à Labastide d'Armagnac, pour ne pas plus perturber, nos "mineurs de fond" du départ..

Sur place, nous y sommes accueillis par le Président et son "vélo Plancha-iste", Alain...Car ils auront bien bossé en notre absence, épaulés par quelques mains féminines expertes. Sur les tables de pique-nique du site, les assiettes sont dressées et les verres n'attendent plus que leur breuvage. Ils seront comblés après que ces messieurs, les "Cyclos" soient propres et beaux. Rien n'est laissé au hasard dans ce Santuaire du Cyclisme, qu'est Notre Dame des Cyclistes. Le lieu insolite est magnifiquement accueillant. Nous ne tarderons pas à humer les ventrèches et oeufs frais cuisinés par le Maître de la Plancha. Après le "melon con ramon", elle seront dressées dans nos assiettes tendues. Un service royal dans un cadre extraordinaire: je vous l'avais dit, il fallait pas manquer de venir! Non loin de nos tables, nous attendaient, sur la meule, les magnifiques gâteaux de nos cuisinières. Il y en eut, outre plus que de raison, de toutes les saveurs. Un régal pour les papilles et nos estomacs pas encore assez rassasiés. Après ce déluge de desserts, le Président nous avait averti, il fallait en garder "sous la pédale" quand Loulou s'avança, avec ses "Cafés Gourmands". La grande classe et le grand délice. Nos papilles virevoltent dans nos bouches à peine remplies.

Après ce remarquable moment, vient celui de l'accueil des "pèlerins" que nous sommes par Claude NADEAU, l'officiel du site. La chapelle fut inaugurée en 1959, après une restauration minutieuse du bâtiment, dont la partie la plus ancienne est du 12ème siècles. Le curé de l'époque, un cycliste d'avantgarde a su mobiliser les bonnes personnes pour implanter, en ce lieu, ce qui deviendra le Sanctuaire du Cycliste actuel. Plus de 15000 visiteurs chaque année, se pressent pour découvrir l'incroyable collection de maillots, trophés et vélos. Dès l'entrée, vous imaginez les anciens sur leur monture, bravant les pentes les plus abruptes. Il en fallait de l'énergie, de la sueur et du courage pour braver les intempéries sur des routes, même pas goudronnées. Les anecdotes sont si bien relatés par notre guide, qu'on s'y croirait.  Après ce tour du lieu sacré, vint la remise officielle de notre maillot. Pour la photo, il fut posé à côté de celui de Darrigade. Le Président, Dédé et moi, prenions la pose, pour immortaliser l'instant. Dans la bonne humeur ambiante, sa place définitive sera celle laissée libre à l'entrée de l'édifice. Une place de choix, pour notre Club exceptionnel (n'ayons pas peur de le dire!).

Voilà...Déjà 18H00 quand nous levons le camp. Nous en profiterons pour faire notre modeste donnation avant de nous enretourner, la tête remplie de bons souvenirs.

Nous en profitons pour remercier les participants à cette sortie avec une mention spéciale à Loulou, Alain et notre Président pour l'organisation de notre arrivée. Nous n'oublierons pas les bénévoles de Notre Dame des Cyclistes et leur disponibilité.

Commentaires (3)

1. asccyclos (site web) 19/09/2013

Merci à Isabelle et toi pour votre contribution. Gageons que notre prochain rendez-vous soit tout autant réussi...

2. Serge BAUCHIRE 19/09/2013

Un grand MERCI pour cette belle journée et ce repas très réussi dans un cadre champêtre original.

3. andre ducos (site web) 19/09/2013

UN TRAVAIL DE PRO FAIT AVEC TALENT HUMOUR COMPETENCE GENEROSITE BRAVO MONSIEUR GUY AINSI QU'AUX PHOTOGRAPHES ET A MARIE AUPA DEDE

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

L'espace dédié au cyclisme