Le Tour des Vallées Tranquilles_040514

St Jean
Le programme de la journée

C'est la 10ème édition de la célèbre randonnée: "Le Tour des Vallées Tranquilles".
Par le passé, nous avons participé nombreux à cette randonnée extraordinaire. Sa particularité est de vous proposer différents parcours accessibles à tous, suivant le niveau de chacun.

Cette manifestation est ouverte à tous les cyclos, affiliés ou non à la Fédération Française de Cyclotourisme (FFCT).
La présentation de la licence 2014 est obligatoire.
Tout participant devra être assuré. 
Les participants non licenciés, devront fournir un certificat médical de non contre indication à la pratique du cyclotourisme de moins de trois mois .
Les participants devront se considérer en promenade personnelle et se conformer et respecter le code de la route.
Le port du casque est fortement recommandé.
Aucun classement ni chronométrage ne seront effectués.

Chaque participant se verra remettre une feuille de route au moment de son inscription.

Dans le cadre de l' opération "le Comportement citoyen" que lance la Fédération, chaque participant s'engage à respecter le Code de la route, les autres usagers, l'environnement, et les consignes de l'organisateur et ses bénévoles

Le fait de prendre le départ implique automatiquement l’acceptation du présent règlement.

Nous partirons de l'Espace Gaston Larrieu à St Martin de Seignanx à 6H15 précises. Nous serons sur place vers 7H05 pour partir au plus tard en vélo vers 7H30.
Pour organiser au mieux ce déplacement, nous vous demandons de vous inscrire avant le 2 mai

Départs et arrivées

Le départ se fera depuis le Gymnase Urdazuri à St Jean de Luz 
  • à partir de 6 h 30 pour le circuit 4
  • à partir de 7h 30 et jusqu' à 10h pour les circuits 1, 2 et 3  
Pour tous les circuits jusqu’à 18h, les douches seront disponibles à l’arrivée au Gymnase.
Des boissons et sandwichs seront proposés au départ et à l’arrivée. 
Des ravitaillements sont prévus sur les différents parcours.
Des coupes souvenirs, seront remises lors du verre de l’amitié, à 16 h au Gymnase.

Les parcours de la randonnée

Les parcours aménagés en Pays Basque Français conservent les mêmes caractéristiques que les précédentes éditions :

  • Le circuit 4 de 152 km pour randonneurs confirmés
  • Le circuit 3 de 122 km pour randonneurs contemplatifs
  • Le circuit 2 de 93 km pour randonneurs en cours de préparation
  • Le circuit 1 45 km pour randonneurs débutants

Le circuit 1: 45 km pour randonneurs débutants (flèches bleues)

A l’aller, découverte du château d’Abadia, de la côte espagnole et les premières montagnes qui se jettent dans l’océan.
Au retour, vue panoramique sur la baie de St Jean de Luz, la côte basque jusqu’à l’embouchure de l’Adour et au-delà la côte landaise et la Rhune.
Les cyclos retournent vers St Jean de Luz par Ascain.

Circuit 2: 93 km pour randonneurs en cours de préparation (flèches jaunes)

St Jean de Luz - Ascain - col de St Ignace - Sare - Cherchebruit - Ainhoa - col de Pinodieta - Espelette - Itxassou (ravitaillement) - Louhossoa - Mendionde - Celay - Hasparren - Urcuray (ravitaillement) - Cambo - Espelette - St Pée - St Jean de Luz

Circuit 3: 122 km pour randonneurs contemplatifs (flèches vertes)

St Jean de Luz - Ascain - col de St Ignace - Sare - Cherchebruit - Ainhoa - col de Pinodieta - Espelette - Itxassou (ravitaillement) - Louhossoa - Bidarray - Ossès - Irissarry - Helette - St Esteben - Bonloc - Hasparren - Urcuray (ravitaillement) - Cambo - Espelette - St Jean de Luz

Circuit 4: 152 km pour randonneurs confirmés (Flèches roses)

St Jean de Luz - Ascain - col de St Ignace - Sare - Cherchebruit - Ainhoa - col de Pinodieta - Espelette - Itxassou (ravitaillement) - Louhossoa - Bidarray - Ossès - Irrissarry - Helette - St Esteben - Bonloc - Hasparren - La Bastide Clairence (ravitaillement) - Séquillon - Briscous - Hasparren - Urcuray (ravitaillement) - Cambo - Espelette - St Jean de Luz

Le racontons

A 6H15 pétantes, le trio Régis, Michel et Joël C piaffent d'impatience...du moins c'est ce que j'ai cru, en arrivant dans ma "berline" surchauffée et surplombée de "mamachine"! En leur serrant les mains pour les politesses d'usage, j'ai vite compris qu'ils se les caillaient. Il faut dre que le termomètre affiche 7°C, en ce premier dimanche de Mai. 

Nous partons donc direction St Jean de luz rechercher les rayons de soleil promis par "mr météo". A l'arrivée, nous sommes attendus par Guy B arrivé directement puis c'est Hervé D, un ancien licencié du Club qui vient grossir notre effectif. Nous nous inscrivons pour le parcours de 122 km et c'est à 7H24, que nous nous élançons...Nous embrayons derrière un groupe volontaire, pour nous faire quelque peu surchauffer. Nous serons au pied du Col de St Ignace après cet échauffement trop court, à mon goût. Au premier contrefort, le peloton s'étire et le rythme cardiaque de certains que je double, non sans difficulté, en dit long! comme disait un certain Nono: "ça va rrrrrrouler!" La bascule au sommet faite, la descente dans la brume s'effectue jusqu'à Sare avant de rejoindre, bien vite, la route qui nous mènera jusqu'à la deuxième difficulté: le col de Pinodietta. Notre petit quintet joue alors sa partition, tranquillement non sans souligner que certains se tirent la bourre alors qu'il reste presque 100 bornes à effectuer. Nous choisissons, peut-être un peu forcé, je l'admets, de lever un peu. Quel délice de découvrir les paysages enchanteurs du parcours dessinés par le Club Luzien "Lagunak". Nous nous régalons d'autant plus qu'avalée la route des cerisiers, nous sommes déjà au ravitaillement. Pain d'épice, pruneau, orange, boissons, tout y est. Après cet en cas salvateur, la bosse de Lohoussoa nous tend ses bras, mais au lieu de nous agripper, j'ai parfois l'impression qu'elle essaie de nous repousser comme pour préserver sa virginité. Tu parles: on est tout monté dessus mais on en a pas redemandé!

Dans le brouillard de la vallée, nous roulons à vive allure lorsque Dédé, venu de Jaxu à notre rencontre, nous interpelle. Et voilà, nous sommes 6 à présent. Joël enquille quelque relais, libéré des crampons de son VTT. A Ossès, nous bifurquerons vers ce qui allait devenir une étape cruciale pour Régis. Non contnet d'avoir copieusement délesté son organisme au départ, le voilà qui nous supplie de nous arrêter, ce que nous faisons, tant nous avons pitiè de lui. Kleenex en poche, chapardés à Guy B, il ouvre la porte d'un bâtiment public. Le hasard faisant toujours bien les choses deux lettes y sont taguées: WC! Après 10 bonnes minutes, d'attente pour nous ou d'efforts pour lui, nous repartons enfin. C'est fait mais je plainds le "nettoyeur" du Lundi.

Bref, allégé et tout guilleret, notre Régis nous dépose, cette fois-ci proprement, dans la côte d'Helette. Il faut pas le lâcher car maintenant nous ne pourrons plus le suivre à la trace...Hélette dévoré, nous sillonnons maintenant des petites routes pittoresques jusqu'à Bonloc. Au hors d'oeuvre, pont de gourmandise mais une petite grimpette (ça faisait longtemps!), avant d'arriver à Hasparren point de rencontre pour notre second ravitaillement. Dédé et moi nous nous eclipsons, derrière le fronton pour faire nos petites affaires chacun de son côté mais quand nous revenons sur le devant de la scène les trois furieux Régis, Michel et Joël se sont volatilisés. J'en conclus, en saluant Dédé qui repart à Jaxu, qu'ils ont eu peur de moi!

Peu de temps avant, Guy B et Hervé D se sont lancés comme défis, de faire le plus long des parcours proposés. Après tout, ces deux là se moquent d'un petit détours de 30 bornes supplémentaires. Au final ils auront lus de 150 km à l'arrivée: respect! Quant à moi, je repars en me disant qu'il est inutile d'essayer de rattraper les fugitifs: bien m'en a pris! Urcuray, Cambo, Espelette passés, Souraïde se dessine et juste derrière le dernier point chaud. Je me régale dans cette côte dont le pourcentage régulier me permet de prendre quelques roues. La descente se fera seul au début, puis j'enfile vite les perles que forment les cyclos éparpillés vcar je suis sur un terrain favorable. Passé St Pée sur Nivelle, je m'accroche derrière un groupe de 20 coureurs roulant à allure plus que respectable. Au premier ralentissement, je me prends à vouloir relancer comme si j'avais encore 20 ans. J'envoie en donant tout, jusqu'à St Jean où m'attendent, à peine les trois échappés du jour.

Nous finirons, après la douche en nous échangeant nos impressions, tous ravis de l'ambiance et des itinéraires empruntés. Nous saluerons Guy B et Hervé D, car eux, ont vraiment fait une rallonge qui a due se mériter!

Encore une fois bravo à tous ceux qui ont participé en espérant que ce petit "racontons" donne envie pour la prochaine édition à ceux qui ne se sont pas déplacés

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

L'espace dédié au cyclisme