Le camping du Pont de Vicq et les cyclos du Buisson De Cadoin

Il y a des sorties Club que vous ne devez pas manquer...ceux qui n'étaient pas là, le 5 et 6 Septembre, s'en mordent déjà les doigts... En effet, au programme de ce mois, il y avait CADOIN et son Buisson ardant .....

Par un temps estival, nous nous sommes donnés rendez-vous, à 7H45 pétantes, devant l'église de Biarrotte parce que les biaudossais, non pas qu'ils soient simples d'esprit, n'aiment pas se déplacer jusqu'à St Martin de Seignanx.....(humour....). Après un appel rapide des 11 personnes inscrites (dommages pour les autres...), nous partons "dare dare" sur nos fiers destriers (traduisez: nous montons dans nos voitures...). Le tempo est donné, pas de temps à perdre pour rejoindre notre lieu de villégiature le sympatique Camping Du Pont de Vicq.

Notre hotesse, charmante au demeurant et tout à fait sympatique, nous alloue les deux Mobilhomes Royaux car les sujets s'y prêtent, tout au bord de la Dordogne. Après ces convenances d'usages, c'est Jacky "Le Croquant" qui nous convie déjà, à partager la pitance avec les gueux du quartier (Traduisez: Jacky, le Président du Club Cyclos du Buisson de Cadoin, nous attendait pour partager la table et le repas, avec tous les autres membres de son club dynamique. Un bel exemple pour nous, qui nous sentons déjà comme à la maison).

"Gourmandons en jour et nuyt montjoyes de jambons de guerdons et de bresmes, meisme. Dès que fine le convis n'est que briches et pain bis.
Atrayons-nous au baril, trop longtemps viné le vin se tourne en esgre, nesgre. De l'Anjou boivons le fruyt de la vigne à l'envi. Sauteries et danseries, festes et galants resjoyent les jouvancelles, ancelles. Sonneries et chanteries boutent liesse à la vie. Amons à nostre appetit, prenons compaignie de la brune Isabelle, belle, la fidèle Virginie, la Margotte jolie. Gardons nous des roberies, fuyons les maraudes et ribaudes legieres: nous n'en tirerons profist que barasts et gaschis. Trop souvent gagne-petit s'en vont à la guerre et n'en reviesnent gaire. Guerroyer n'est que tueries, que diffame et folie. Le vilain s'esbat pour luy, mais l'homme gentil ne s'en mémore gaire. Roys nous tiesnent en tyrannie, en oppresse et mespritz. Princes, barons et nantis, par vous les manants ont eu trop de moleste. Cachez vos argenteries vos chevances et rubis. Bientost sonnera minuyt, et vos felonies nous les mettrons à chief, despiecerons vos logis, danserons sur les bris. "

Oups....je me suis laché....Vous avez tout compris, pas besoin de traduction pour dire que la bande à Jacky, nous a royalement accueilli, que ce soit à l'apéro, au couvert ou sur le vélo. Nous n'avons que du respect pour autant de gentillesse et d'abnégation....A charge de revanche....qu'on se le dise....Là-bas, Didier en perdit sa chaussure, Xomin son régime "sans selle", Patrick s'égara, entraîné par tant d'enthousiasme, tandis que les biaudossais veillaient sur guyetsamachine....Maintenant, assez de palabres, passons aux photos....vous partagerez, un peu, de notre souffrance du moment...

Commentaires (1)

1. conrad 09/09/2009

j'ai mis la note maxi mais il faudrait que les images defilent moins vite surtout lorsque j'y suis..............el diablo

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

L'espace dédié au cyclisme