La Chalossaise_090314

La Chalossaise avec le "Team Jean-Louis"

Jean-Louis

 

 




Jean
-Louis et le "Team Jean-Louis"

 

 

 

 Le programme

BiaudosC'est inédit et à ne surtout pas manquer le "Team Jean-Louis" et son équipe nous ont concocté une randonnée en vue de la préparation pour le voyage en Corse...Pour cette randonnée, nous serons guidés par une équipe de choc. Nous partirons de Biaudos, la capitale exilée du Cyclotourisme en "Chalosse"!

Nous vous donnons rendez-vous devant l'Espace Gaston Larrieu pour un départ groupé, en voiture, jusqu'à Biaudos. Nous y serons attendus par le Team Jean-Louis qui prendra la direction de cette sortie. L'ambiance sera des plus conviviale. Nous partirons en vélo, pour un parcours de 80 km, à la portée de tous mais avec quelques bosses à grimper et dévaler. L'objectif est de se préparer en douceur pour le voyage en Corse.

Le parcours

Le Diaporama et le "racontons"

Il y a des jours où tout nous sourit. Le ciel bleu, le parcours extraordinaire, le pot de l'amitié à l'arrivée....rien de plus à ajouter! Je le dis souvent, les absents ont toujours tord, alors pour vous donner encore plus de raison de regretter de ne pas être là quand il le faut, voici ce que je peux vous dire...

Au départ, le ciel est bleu azur et depuis l'Espace Gaston Larrieu, nous jubilons déjà, en imaginant ce qui nous attend. "La Chalossaise" nous fera découvrir les petites routes que l'on croirait tracées pour la balade à vélo: un révêtement type "billard", pas ou très peu de "4 roues" et des paysages qui nous font penser, à chaque mètre, que nous habitons vraiment, une région extraordinaire.

Nous nous engageons sur la route en file indienne car la sortie de Biaudos n'est pas simple. Il faut dire que le centre bourg va faire peau neuve...ça sent donc bientôt la crémaillère! Le "Team Jean-Louis" nous guide, direction St Jean de Marsacq. Nous serons déviés vers St Geours de Maremne pour éviter de nous transformer en "homme grenouille" tant les eaux ont débordé. Les innondations sont encore très présentes dans cette région sinistrée. Mais nous aurons vite fait d'oublier la présence des flots, à la première bosse. Orist nous calme, Siest nous impose l'arrêt! Face à la chapelle, visible de loin, Dédé crie au ralliement. Nous stoppons et "lâchons la pression". Le pain d'épice avalé, nous repartons déjà vers d'autres contrées. Nous aurons à ce moment, une pensée pour Jean-Jacques contraint à l'abstention et Jean-Bernard doublement pénalisé, par sa santé tout d'abord, puis par sa voiture qui a non pas "pété un câble" mais une simple courroie! Qu'à cela ne tienne, le temps de changer de "cheval" il nous retrouvera plus tard pour nous encourager dans les bosses plutôt raides, à certains endroits.

Le groupe avance à un bon rythme, les plus rapides attendant les moins véloces. L'ambiance est des plus conviviale et on peut le dire: "c'est le pied!". Les bornes s'enchaînent pour nous indiquer que tout à une fin. Un dernier arrêt sur les hauteurs de Pouillon, entre Cagnotte et Belus...la vue est superbe, le robinet permet le remplissage des bidons; On est trop bien! Il faut déjà repartir car il reste encore quelques surprises. Dédé, le plus jeune des deux, "flashe" sur nos regards de plus en plus troubés par la sueur. Car il faut bien le dire, on a rien sans rien! Pour finir, après Port de Lanne, nous nous essaierons au farnchissement des "montagnes Biaudossaises"? Vous basculez tellement vite au sommet que les descentes font oublier, ou presque, les montées! Cependant, le Bourg approchant, les cuisses se durcissent exagéremment et nous imposent des haltes courtes mais tellement obligatoires. Nos artères sont sous pression jusqu'à l'arrivée qui ne tardera pas toutefois. Derrière Dédé, cette fois le moins jeune des deux, ou devrai-je dire le plus expérimenté, se lance à l'assaut de la dernière butte, une formalité car il sait ce qui nous attend.

Rien ne se termine immédiatement chez les cyclos de l'ASC. C'est l'instant du réconfort. Les "bécannes" jetés sur les toits ou dans les coffres sont vites oubliées quand les premiers bouchons sautent. Eh oui! Avec le Team Jean-Louis et son équipe quand y en a plus, il en faut encore un peu. Quoi de plus naturel que de finir une si belle matinée par un peu de rosé bien frais, quelques tartines de pâté maison, des chips, de la pizza, le tout au calme!!! Je vous l'ai dit au début: les absents n'avaient qu'à venir! Nos épouses se sont également bien régalées avec une balade dans les barthes, dirigées par Maritxu pour qui les bocages n'ont plus de secret. Elles aussi savent profiter des bons moments. Anne-Françoise immortalise avec son oeil d'artiste les paysages enchanteurs, comme pour nous faires regretter d'avoir privilégié le vélo.

C'est vers 14H30 que le petit groupe se disperse satisfait d'avoir vécu de petits moments, ceux qui font la vie d'un Club....

Nous remercions tous les participants avec une mention spéciale au "Team Jean-louis" et son équipe, tous bénévoles! Nous nous gargariserons longtemps de ces instants passés, si importants dans la vie d'un groupe comme le notre. Merci...merci...merci....

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

L'espace dédié au cyclisme