Nos couleurs à l'Etape du Tour....

Rendons hommage aux cyclos courageux qui ont participé, cette année 2008, à l'Etape du Tour.

Ils auront à gravir le Col du Tourmalet (photo ci dessous) et la redoutrable montée à Hautacam.

10 des notres ont porté haut nos couleurs : Cliquez, ICI

Merci à tous ceux qui les ont accompagné dans cette journée et qui m'ont communiqué les photos et les informations relatées (Andrée, Annick et Pierre en particulier)

La journée n'a pas très bien débutée car c'est à l'aurore que la pluie c'est mise à tomber en trombe!!!!! La ligne de départ a été rejointe avec l'appréhension de se voir trempé jusqu'aux os, pour gravir les cols pyrénéens au programme. Mais comme nous le savons, il en faut plus pour décourager les valeureux cyclos de l'ASC....Alors, comme d'habitude, le sas de départ a été rejoint: là les hommes, serrés les uns contre les autres se sont élancés en faisant attention devant, derrrière et sur les côtés!!!! Pas d'incidents dans la montée vers le TOURMALET mais une température au sommet de 2°C!!!! La descente s'est organisée mais les chutes se sont multipliées pour certains, moins endurants ou pas suffisamment préparés pour affronter cette terrible épreuve.

Après le Tourmalet, et la descente dans les gorges...de Luz, c'est la montée vers HAUTACAM qui s'annonçait. La pluie fine du début s'était estompée et l'ascension se faisait à l'énergie pour certains, en rythme pour les autres.

L'arrivée au sommet, ponctuait la fin de la journée et nos cyclos pouvaient s'en retourner les yeux et la tête pleins de souvenirs....

 

 

 

 

 

 

 

La légende du "Tour"

Le Tour de France l'a franchi à 68 reprises ce grand Col.

On se souviendra d'Octave Lapize qui passa en tête le Col du Tourmalet le 21 juillet 1910, au cours de la grande étape Bayonne/Luchon (325 km).

De nombreuse légendes ont marqué l'histoire de ce Col, on cite encore aujourd'hui le courage exemplaire d'Eugène Christophe, dans le Tour de 1913, qui, après avoir brisé sa fourche au début de la descente du Col, marcha jusqu'à Sainte-Marie de Campan où il effectua lui-même sa réparation dans la forge d'Alexandre Torné (à Sainte-Marie de Campan, une plaque commémore l'exploit du "Vieux Gaulois" Eugène Christophe).

Plus près de nous, le Tour de France fait étape à la Mongie en 1970, avec la victoire de Bernard Thévenet. En 1974, événement rare, le Col du Tourmalet a l'honneur de fêter la victoire de J.P. Danguillaume et l'inévitable deuxième place de Poulidor.

L'épopée du Tourmalet est jalonnée d'exploits retentissants auxquels s'attachent les noms célèbres de:Antonin Magne, Bartali, Coppi, Koblet, Robic, Anquetil, Merckx, Thévenet, et plus récemment Hinault, Fignon, Indurain, Virenque...

Histoire du Tourmalet

Bien avant que les cyclistes se lancent à l'assaut des cimes Pyrénéennes, le Tourmalet (littéralement "mauvais détour"), faisait déjà parler de lui.

En 1675, Mme de Maintenon, franchit le Col pour la première fois en chaise à porteurs. La route de la vallée des Gaves étant coupée par la crue, il ne restait plus que cette solution pour aller "prendre les eaux" à Barèges afin de soigner le Duc de Maine.

Puis Raymond de Carbonière, célèbre botaniste, fut un fidèle visiteur en 1874, lorsqu'il se rendait au Pic du Midi, site déjà très convoité par la science.

La route thermale, une étape qui marque l'histoire et le début d'une grande aventure dans les Pyrénées. Elle fut inaugurée le 30 août 1864, au sommet du Col. Les travaux avaient été financés par Napoléon III en 1859

Mais après le TOURMALET il ne faut pas oublier HAUTACAM et le magnifique panneau qui annonce cette ascension "buccolique"!!!

  

BRAVO AUX CYCLOS DE L'ASC

 

L'espace dédié au cyclisme