La Salisienne_180410

Le brevet, "La Salisienne", a fait étape ce 18 Avril, comme le Tour de France courant juillet, dans la magnifique cité thermale, après 150 km de ballade cyclotouristique (un petit bonus kilométrique pour être sûr d'être prêt pour le dernier brevet...sans doute...à moins que ce soit nono qui ....).

Le "racontons" de la journée...pas ordinaire

C'est à 7H30 précises, que les "cyclos guerriers" de l'ASC, s'élancent sur la route, pour avaler les 130 km programmés pour "la Salisienne". Après 20 minutes de suspense intense...sur le giratoire d'URT, les Biaudossais font le siège. En nombre, en force et grands Seigneurs, ils attendent les pieds soudés à leurs pédales....Oui, car cette fois-ci, guyetsamachine n'était pas là pour semer le trouble et faire son mauvais "cou"...Une fusion entre les deux groupes et déjà l'ensemble franchit l'Adour, dans la brume matinale. Cette fois, c'est partie....Le Volcan Islandais peut cracher, rien ne les fera plus "des cendre". Marilou, fait ronronner son moteur et claque quelques clichés supplémentaires pour nous faire mieux partager ces bons moments...Car ils sont beaux nos cyclos...de face de profil ou de c.., sur le plat ou en côte, assis ou en danseuses chevauchant "leur petite reine", ils s'y croient déjà....Oui mais voilà, "la Salisienne" n'est pas fille facile, et pour se faire courtiser demande qu'on lui tourne autour....Combien de panneaux sont lus par nos sportifs éberlués, indiquant la fin toute proche, sans pouvoir toucher au but enfin!!! Sauveterre-de Béarn...Oriule, l'hôpital d'Orion, Laneplaa...Ste Suzanne commencent à peser sérieux dans les guiboles. Mais moi, je vous dis, que dans ce Club, on se la joue solidaire pour pas finir en solitaire. Tout le monde s'encourage et à ce jeu, il faut bien le reconnaître, les Biaudossais savent donner. Des courageux sur le vélo, il en est...forcats de la route, bouffeurs de bitûme mais toujours de bonne humeur, nos hommes ne se dégonflent pas et enfilent comme des perles les difficultés de plus en plus fréquentes. A leur décharge, il faut dire que le Nono les a bien embrouillés....trop fort mais sous la garde rapprochée de Bernard et Régis, il essaie de se la jouer "bison fûté"....et par Pouillon décide de "se faire la belle"...Ben, oui, mais je vous l'avait dit, "La Salisienne" n'aime pas la brusquerie du basque bondissant. Pour la peine, c'est 20 bornes de plus qu'elle rajoute à ses détours..."Ainsi, elle commence vraiment à ressembler à la bonne Béarnaise", se dit Nono, comme s'il y avait déjà goûté. Michel digère mal la sauce, devenue aigre douce et décide, raisonnablement et avec les honneurs d'arrêter d'user ses pneus pour rien. Nous ne lui en tiendrons pas rigueur, tant l'exercice était presque achevé. Car à force de tourner, Didier, l'homme au café, reprend le groupe en main....Maintenant, ça y est...C'est sûr, "la Salisienne" va craquer....Les épouses l'avaient déjà depuis longtemps compris, aux "thermes" de la "visite en profondeur" de cette belle cité, en les attendant sous le kiosque comme si elles connaissaient déjà la musique....Mais qu'es-ce qu'ils foutent....Ils ont dûs crever....mais non, ils arrivent....vidés, crevés, le casque débordant des efforts consentis, sur l'herbe ils décident de s'allonger...Finalement, c'est pas compliqué de se faire plaisir, heureux, ils n'osent encore se dire:"à quand la prochaine?" car même en dehors du vélo, nos hommes savent vivre. C'est l'heure de tout dévorer...Pâté, saucisson, jaja et tout y quanti pour mieux savourer la convivialité des moments partagés et finir cette journée en apothéose.....Sous le soleil, la tête dans le passé, ils se racontent déjà leurs souvenirs communs.

Moi, je dis chapeau, car même couché, j'y serai resté canné!!!

Un grand bravo à tous les participants qu'ils soient: sur, à côté ou derrière le vélo... merci pour les photos de Marilou....merci aux suiveurs....

Le parcours officiel de la Salisienne, 130 km autour de la cité thermale 

Consultez l'agenda du mois, pour tout savoir sur cet évènement

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

L'espace dédié au cyclisme