Brevet 100 km, la Béarnaise

La BéarnaiseCe 20 mars, premier jour du printemps 2011, vous avez participé nombreux au premier des trois brevets de l'ASC Cyclos, "La Béarnaise". 

11 cyclos et 18 accompagnateurs ont profité d'une journée de plaisir infini...Une pensée pour ceux qui n'ont pas pu venir: Francis et Guillaume, en particulier...mais, que ces deux là se rassurent, ce n'est que partie remise. 

8H00 sonnante, le peloton au complet s'élance pour une randonnée extraordinaire....Nous rejoignons les fidèles Biaudossais qui viennent grossir notre groupe. La bonne ambiance règne et chacun prend plaisir à rouler sur des petites routes, en très bon état.

Nous traversons Belus, Cagnotte pour nous fondre dans le paysage de plus en plus beau. Normal, bientôt nous serons aux portes du Béarn!!! Les hommes en forme s'expriment, jusqu'au petit village d'Ossages, après Habas, premier arrêt du bruyant troupeau. C'est la pause café traditionnelle. Le Président aux petits soins distribue les tasses et les madeleines pendant que les autres font des photos souvenirs. Nous discutons des endroits découverts et nous demandons bien par où nous irons rejoindre Cuqueron.

Pas encore, car avant quelques difficultés vont s'enchaîner. Bonnut et son raidillon sorti de terre à la verticale, va faire surchauffer les cuisses rougeoyantes de certains. Je m'accroche, encouragé par les "vas-y guytou" de notre voiture suiveuse. "dur, dur, ça pique sérieux..." pensais-je, alors. Je savais le circuit exigeant et trappu mais quand on désire "la Béarnaise" il faut savoir se la donner!!! Bertrand, lui aussi, s'est arraché pour arriver dans le chai, la tête pas trop en vrac. Les plus entraînés font des allers-retours pour nous rassurer car pas grand monde n'a le coeur à exploser le groupe finalement assez homogène. Nous arrivons déjà à Arthez-De-Béarn pour descendre à tombeau ouvert vers Urdes, juste avant Artix...La côte avalé, déjà Cuqueron se profile...Nous l'attaquerons par un versant inattendu: Abos et Parbayse sont les derniers remparts qui nous séparent de cette ultime difficulté...

Il est déjà 13H00 quand nous balançons nos machines de la droite vers la gauche, comme pour montrer, que celle-là non plus, nous résistera pas bien longtemps. Sûrs de nous, et à peine "cuit", car nous avons tous de l'orgueil, nous arrivons pour la photo souvenir et traditionnelle, sous le soleil radieux sortis pour nous saluer...Nous sommes "rayonnants", beignés dans une douce lumière et bercés par les "par ici, c'est la photo". Moi je planne, et je ne songe qu'au Jurançon qui nous attend, celui du "Clos Benguères" que nous aimons tant...

Notre hôte ne s'est pas débiné: une visite suivie d'une dégustation, nous rassemblent à nouveau...Les souvenirs tout frais ressurgissent dans les discussions, qui vont bon train et qui font bon ménage avec le "Chêne Couché", le cake au boudin et aux pommes d'Eli, le saucisson et la mimolette, nous ouvrent l'appétit. Dehors, les tables ont déjà été installées, les chapeaux sont distribués: c'est l'heure de vider sont sac...à victuailles!!! Comme tous les ans, les échanges se font, comme au bon vieux temps du troc. Chacun y va de son produit du terroir: nous profitons des chauds rayons du soleil de ce premier jour de printemps, certains allongés dans l'herbe, d'autres dans les relax. La vie est belle, profitons-en, tant que nous pouvons...

C'est déjà l'heure du retour, car demain, c'est pas jour de fête mais que de bons moments nous accompagnent pour passer une bonne nuit réparatrice...nous pensons déjà à la prochaine, "la Basquaise"....

L'itinéraire de "La Béarnaise"

Placez votre souris sur le curseur, à la base du trait vertical rouge et déplacez-là sur la droite, vous verrez apparaître l'endroit précis du dénivelé sur le parcours...la solution, pour anticiper les difficultés...

L'espace dédié au cyclisme