La Lizarietta_090513

Dans une saison, il y a toujours des points forts. La sortie du jeudi de l'Ascencion fait partie de l'histoire de notre club. Qui d'entre nous n'a pas de souvenirs à raconter. Quoiqu'il en soit pour les participants, c'est l'occasion de se tester dans la douleur mais avec le sourire et de passer un bon moment sur un circuit, assurément le plus beau de la saison. Alors n'oubliez pas ce rendez-vous: le 9 Mai, 8H00 précises devant l'Espace Gaston Larrieu

Un peu d'histoire

La table des Facéries au col de Lizuniaga

Aujourd'hui encore la vie pastorale a subsisté ainsi que les conventions juridiques (faceries) qui consacrent la communauté des pâturages. Près de la borne (R36) au col de Lizuniaga (220 rn) se trouve au lieu-dit " Lizuniako-Mugarria", la table de pierre qui pourrait bien être un menhir renversé ou tombé.

La frontière suit très souvent ce type de monolithes datant de la Préhistoire. Les traités internationaux ont avec sagesse gardé comme repères un certain nombre de ces points où l'homme préhistorique avait placé un signe matériel. A cette table se tenaient et se tiennent toujours les faceries entre Sare et ses voisines navarraises.

Architecture locale

Les maisons (ou etxe) sont sises sur 11 quartiers appelés : Plaza, Elbarrun, Ihalarre, Ixtillarte, Egimear, Lehenbiscai, Basaburua, Auntzkarrika, Olalde, Goiguru, Bordak.

L'un d'eux, "Ihalarre" est le plus vieux quartier de Sare, riche en architecture locale, avec ses magnifiques maisons du XVIème et XVIIème siècles.
Leur nom correspond souvent à leur situation géographique (ex.: "Bideartia" = entre 2 chemins) ou à une fonction (ex.: "Bordahaundi" = la grande grange). On utilise parfois le nom des matériaux employés pour la construction. Beaucoup de maisons portent aussi le nom du maître de maison (ex.: "Erriko-etxea" = maison du peuple). Mais le nom primitif n’est pas toujours conservé. Les surnoms sont ici de tradition et peuvent aussi remplacer les noms originaux qui ont pu changer pour différentes raisons.
Sur certaines façades de maisons l’on peut lire, gravées dans la pierre, la date d’édification ; sur d’autres le nom du premier propriétaire ou du bâtisseur. Sur d’autres encore sont incluses des pierres gravées en forme d’écus ou de cartouches comportant des inscriptions.
D’après le chercheur J.M. Barandiaran, on a ainsi dénombré 7 maisons du XVIIe siècle, 8 du XVIIIe, 6 du XIXe, mais beaucoup sont antérieures à ces dates.

Les guerres, les révolutions, l’immigration ont considérablement modifiés l’habitat de Sare depuis le 1er relevé connu effectué par le curé Pedro Axular entre 1608 et 1625. D’autres sources donnent une liste de 78 domonymes en 1505 et de 93 en 1630. Sur certaines maisons seulement on a utilisé l’empreinte gravée sur la pierre ou sur le bois pour immortaliser une vie.

SARE

Sare possède un très important patrimoine archéologique de cinq grottes péhistoriques : Lezea, Urio Gaina, Urio Behera, Leze ttiki, Faardiko harria.

Vous pouvez aujourd'hui visiter l'une d'entre elles: la grotte " Lezea", sur un parcours d'environ 900 mètres. Cette visite s'effectue sur un circuit confortable, en sons et lumières, rythmé par la " Txalaparta " instrument de percussion séculaire Basque. Chaque année, la grotte Lezea reçoit plus de 100 000 visiteurs.

Un sentier pédestre dit "des contrebandiers" animé par des bornes parlantes relie la grotte Lezea à celle de Zugarramurdi en Navarre, et nous rappelle que Sare fut longtemps considéré comme "capitale de la contrebande", une activité politiquement appelé : le travail de nuit (gauazko lana).


Pour vivre une journée exceptionnelle...le temps aidant, nous vous convions à vous élancer dans la Classique du club: "la Lizarieta". Le parcours sélectif promet des sensations d'un nouveau genre pour certains!!!

Les parcours

St Martin, Col de Lizarieta, St Martin

St Martin, Col de Lizarieta, Col de Lizuniaga, St Martin

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

L'espace dédié au cyclisme