Ballade à Jaxu_251112

Randonnée pédestre de clôture, le 25 Novembre 2012

vignes.jpg

Programme de la journée

Pour clôturer en beauté la saison des randonnées pédestres organisées par Dédé, nous vous invitons à venir profiter du bon air des montagnes Basques. 

Une ballade sur les côteaux environnant du village vous mènera du centre de Jaxu à la Ferme Bordatto. Nous serons accueillis par le jeune couple exploitant, pour nous faire découvrir la propriété dont la production principale est la récolte de pomme. Vous dégusterez, au chaud, divers cidres autour d'une bonne table. Nous vous garantissons une excellente ambiance dans un cadre particulièrement chaleureux.

  • Départ de Gaston Larrieu vers 9H00.
  • Arrivée vers 10H00 à Jaxu. Accueil par Yvette et Dédé. 
  • Départ de la ballade pédestre vers 10H30. 
  • Durée de la ballade: 1H30

Cette ballade est très facile. Elle est accessible à tous, pas besoin d'être un forcat de la marche...L'objectif est de prendre un bol d'air en se promenant, tout en profitant du paysage magnifique. Le repas srea pris en commun au Domaine Bordatto

Le diaporama de la journée

Le "racontons" de la journée

Cette année 2012 aura été riche en sortie...en plus du vélo, du VTT, il faut rajouter les randos de Dédé. 18 membres du Club sont venus troquer les chaussures de vélo par celle de randonnées pour motiver le Club de marche présidé par Guy. C'est donc nos deux sections cyclos et marcheurs qui "s'encanaillent" au départ de Jaxu et dans sa célèbre salle des fêtes. Après l'accueil de rigueur, cafés, chocolats et barres de céréales sont avalés ou stockés, avant la chasse au trésor. Un rébus, en fil rouge, pour nous guider et nous voici, sous les capuches et les parapluies, déambulants dans les rue du village, encore endormi! Il est pourtant 10H30...

Les deux groupes se mélangent sur les premières pentes, car à Jaxu, dès que vous quittez la place, ça monte! A petits pas, nous avancons sur un chemin dont le goudron s'échappe bientôt pour laisser place à de l'herbe, légèrement grasse. Les godillos, s'imbibent car la pluie douce nous ruisselle jusqu'au pied. Rien de bien grave, la bonne humeur continue de règner, comme si de rien n'était.

Bientôt la première halte, car déjà nous allons longer le champ planté de pommiers, ceux-là même dont le fruit produit le cidre du Domaine Bordatto. Nous aimons savoir qu'après l'effort, le réconfort sera de qualité. Après avoir "pillé" la palombière abandonnée pour découvrir le trésor de notre fil rouge, c'est franchissant les clôtures ou longant les mains courantes que nous dévalons à grandes enjambées, sur le chemin du retour. Quelques minutes plus tard, après s'être mis à l'aise, nous retrouvons les bancs de l'école pour écouter Christophe, l'apiculteur de Jaxu. Il y en a des ressources, ce villages...du miel et du cidre!

Quelques explications du maître et les cuillères trempent dans la "ruche". Les abeilles que nous sommes ne seront pas effarouchées par le bourdon de la fin de journée, en pensant que demain est jour de tâche. Il nous en faut plus: les pots défilent et notre apiculteur n'arrive pas à nous enfumer.

Ragaillardis, nous partons à l'assaut du Domaine Bordatto car l'heure du midi est depuis longtemps passée et la faim nous tenaille. Pas pour longtemps! Nos épouses, se parent de leurs coiffent pour célébrer les "Catherinettes", que nous n'aurons pas vues. Il faut dire qu'en matière de gibier, elle ne vont rien nous apprendre. Notre hôte Dominique, nous maintien en haleine jusqu'au dénouement: celui du bruit émis par le bouchon éjecté de son contenant. Le cidre est débouché et rempli nos verres puis nos accueillants "gosiers". Brut, puis jus de pomme avant de sombrer dans l'Irouléguy à l'eau de vie du même fruit. Nous n'oublierons pas Pascale, qui bichonnent truitelles au jambon, lomo, "ardi gasna", gâteau à la pomme...café pendant que nous nous dissipons autour de la table. Tout le monde discute, ça sent bon la joie de vivre. Dédé, en maître de cérémonie intronise les Présidents des sections Cyclos et Marcheurs par la remise du foulard d'Aventure Loisir Cyclo.

Pour finir, la poule et son chasseur essaieront de se quitter sans dommages: devant l'assemblée hilare, comme à l'accoutumée, le chasseur (guy en l'occurence) n'arrivera pas malgré sa concentration à corriger la poule (Dédé, comme d'habitude). Maritxu et son joli regard essaiera bien à son tour de faire craquer le galinacé. Rien n'y fait, c'est la poule qui gagne irrémédiablement. Patrick essaiera bien à son tour de la rendre victorieuse mais lui aussi est trop rapide. Je soupsonne que le cidre embouteillé dans son estomac n'ai pas favorisé la connection du cerveau avec ses mains. Le diagnostic était facile à faire, j'en convient, car je n'ai jamais vu le chasseur attraper la poule...comprendra qui voudra!

Une bonne journée passée ensemble pour 30 personnes présentes...Nous ne demandons pas plus. C'est à la tombée du jour que tout le monde s'en retourne en espérant d'autres moments, tous aussi plaisants

Commentaires (1)

1. conrad 27/11/2012

je pense qu'a lécole tu devais etre le meilleur en dissertation bravo et go homme.........yo te quiero

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

L'espace dédié au cyclisme